Contact

Nous cherchons activement des textes originaux de Space Opera ou de Planet Opera. Et, dans une moindre mesure, nous acceptons aussi les textes de Science-Fiction en générale et d’Anticipation. Mais nous souhaitons avant tout publier des textes qui transportent le lecteur vers d’autres mondes, d’autres planètes, d’autres civilisations. Les textes de Hard-Science sur la conquête spatiale sont aussi les bienvenus.

Nous recherchons surtout des projets de séries littéraires et des romans. Nous sommes cependant plus réticents à publier des nouvelles, surtout lorsqu’elles sont seules.

Nous n’imposons aucune limite de taille quant aux textes que nous envoyons et nous n’avons aucun problème avec l’idée de publier des sagas, bien au contraire. Néanmoins, pour qu’un texte soit considéré comme un roman, nous exigeons qu’il compte au minimum 220 000 signes espaces comprises. Le format des épisodes de série peut cependant être plus court si vous le souhaitez. Nous recommandons d’ailleurs des formats comptant entre 100 000 et 150 000 signes espaces comprises.

Toutes les soumissions doivent être envoyées à l’adresse mail suivante : comitedelecture@lesplanetesorphelines.fr ; nous n’acceptons aucun envoi papier. Les pièces jointes doivent impérativement être au format .doc, .odt, .docx ou .pdf.

Pour envoyer votre manuscrit à notre maison d’édition, merci de respecter les consignes suivantes. Celles-ci ont pour seul but de faciliter le traitement de vos envois et donc de vous offrir une réponse plus rapide. Les envois qui ne respectent pas ces consignes ne seront pas considérés par nos services.

Pour envoyer un roman :

  • Le titre de votre mail devra impérativement être le titre de votre roman, suivi de la mention « envoi de roman » entre parenthèses ou entre crochets.
  • Le contenu de votre mail devra comporter un pitch du roman (à ne pas confondre avec un quatrième de couverture ou une accroche)
  • Vous devrez préciser le genre exact de votre roman dans le contenu du mail. (Exemple : Space Opera d’Aventures ; Space Opera Pulp etc)
  • Vous devrez obligatoirement nous donner le nombre de signes espaces comprises de votre roman – et non le nombre de mots – dans le contenu du mail en lui-même.
  • Vous pouvez assortir ces informations d’une note d’intention, si vous le souhaitez.
  • En pièce jointe du mail, vous devrez envoyer le synopsis de votre roman. Nous n’imposons aucune limite de caractères à ce synopsis, mais nous tenons à vous rappeler qu’il doit tout de même s’agir d’un résumé. Attention, un synopsis doit comporter la fin de votre histoire !
  • En pièce jointe du mail, toujours, vous devrez envoyer votre manuscrit complet.

Cas particulier, les sagas de romans :

  • N’envoyez que le premier tome.
  • Le titre de votre mail doit être le titre de la saga, éventuellement associé à celui du premier tome qui doit être signalé comme tel (exemple : Startrek : Tome 1, L’Enterprise décolle). Vous devez aussi ajouter la mention « envoi de saga » entre crochets ou entre parenthèses.
  • Rappelez dans le contenu du mail, qu’il s’agit du premier tome d’une saga et précisez le nombre de tomes que vous prévoyez.
  • Vous devrez envoyer, dans le contenu du mail toujours, un pitch de la saga entière en plus du pitch du premier tome.
  • En pièce jointe, envoyez, en plus du synopsis du premier tome et du manuscrit de celui-ci, les synopsis des tomes suivants, en séparant bien les tomes les uns des autres. Nous ne publierons pas de saga dont nous ne connaissons pas la fin.

Pour nous envoyer une ou plusieurs nouvelles :

  • Le titre de votre mail devra impérativement être le titre de votre nouvelle ou du recueil de nouvelles et être suivi de la mention « envoi de nouvelle » entre crochets ou entre parenthèses, au pluriel si vous en envoyez plusieurs.
  • Votre mail devra impérativement contenir le pitch de chaque nouvelle envoyée, leur genre, ainsi que le nombre de caractères (espace comprises) de chacune.
  • Vous pouvez encore une fois assortir ces informations d’une note d’intention.
  • En pièce jointe de ce mail, envoyez le ou les manuscrits concernés par votre envoi, en séparant bien les nouvelles les unes des autres dans des fichiers différents.

Pour nous envoyer une série littéraire :

  • Le titre de votre mail devra impérativement être le titre de votre série (et non des épisodes) et être suivi de la mention « projet de série », entre crochets ou entre parenthèses.
  • Votre mail devra impérativement contenir le pitch de votre série.
  • Votre mail devra impérativement contenir le genre exact de votre série.
  • Votre mail devra impérativement contenir le format prévu de la série : le nombre d’épisodes par saison x le nombre de signes espaces comprises par épisode (exemple : 10 x 150 000 signes espaces comprises). Précisez aussi si vous envisagez plusieurs saisons, si l’histoire a un nombre saisons arrêté ou non, ou encore si la saison se suffit à elle-même.
  • Vous pouvez ajouter à ces informations une note d’intention.
  • En pièce jointe de ce mail, vous devez nous envoyer un dossier de présentation du projet de série comportant : le concept, le pitch de la série, une note d’intention, un synopsis de l’arche narrative principale de la série et/ou de la première saison, une présentation de l’univers de la série, des personnages principaux (et éventuellement des personnages récurrents), des lieux récurrents (s’il y en a), des mécaniques narratives de la série, ainsi que le synopsis détaillé du premier épisode et des propositions de pitchs pour les suivants. N’hésitez pas à y ajouter toute autre information que vous jugeriez utile. Soyez précis et synthétique, donnez-nous envie de lire votre série !
  • Envoyez-nous si possible le manuscrit complet du premier épisode si vous l’avez déjà rédigé. Sinon, envoyez-nous impérativement, en pièce jointe du mail et séparé du dossier de présentation, un texte que vous avez écrit (même s’il n’appartient pas à cet univers), afin que nous puissions juger de la qualité de votre style.

NOTE AU SUJET DES SERIES LITTERAIRE ET DES ROMANS :

Nous acceptons sans problème les projets de série et les projets de roman. C’est-à-dire que vous n’avez pas besoin d’avoir écrit toute la série ou tout le roman pour que nous soyons intéressés. Un synopsis pour les romans et un dossier de présentation pour les séries peuvent suffire à nous convaincre. Cependant, avant de signer quoi que ce soit, nous nous assurerons toujours de votre capacité à retravailler vos écrits.

Un mot sur notre méthode de traitement des soumissions :

Pour éviter tout malentendu, nous tenons à être honnête avec vous sur la méthode que nous employons pour effectuer la sélection des textes que nous publions.

Dans un premier temps, nous consultons le mail que vous nous avez envoyé pour voir si le projet correspond bien, a priori, à notre ligne éditoriale. Si ce n’est pas le cas, nous envoyons immédiatement un mail de refus en expliquant en quoi ce projet n’y correspond pas. Si c’est le cas, nous passons à la lecture du synopsis pour les romans (ou de la nouvelle directement le cas échéant) ou du dossier de présentation pour les séries.

La lecture du synopsis ou du dossier de présentation nous permets de déterminer si le projet correspond effectivement à notre ligne éditoriale, s’il est suffisamment bien construit sur le plan narratif. Les projets qui ne correspondent pas à notre ligne éditoriale ou qui apparaissent immédiatement comme trop maladroits dans la construction générale, font immédiatement l’objet d’un mail de refus. Pour les autres, nous envoyons un accusé de bonne réception du texte, assorti d’une promesse de lecture du manuscrit. En cas de doute sur la compatibilité entre le texte et notre ligne éditoriale, nous le précisons toujours dans ce premier mail pour éviter toute ambiguïté par la suite.

Ensuite, votre manuscrit est lu par notre comité de lecture. Mais sachez qu’il nous est physiquement impossible, d’autant plus en tant que bénévoles, de lire l’intégralité de tous les textes que nous recevons : en cas de refus, nous nous devons de nous arrêter en cours de lecture pour éviter de trop allonger notre délai de réponse et donc de pénaliser les autres auteurs qui attendent encore nos retours.

Dans le cadre des romans, nous lisons au minimum 10% de votre texte, quoi qu’il arrive. Si arrivé-là, nous savons déjà que nous ne voulons pas publier votre manuscrit en l’état, nous envoyons un mail de refus. Les raisons principales du refus à ce niveau-là sont : un style d’écriture trop maladroit, une narration trop confuse, un manque de point d’accroche avec l’univers ou les personnages principaux.

Pour tous les autres romans, nous poursuivons notre lecture jusqu’à 25% du texte au minimum. Si, à ce stade, nous savons déjà que nous refuserons le texte, nous envoyons alors un mail de refus. A ce niveau-là de la lecture, les causes de refus sont généralement des problèmes dans la construction des personnages ou la construction du récit : le plus souvent c’est qu’arrivé au quart du roman, nous nous rendons compte que l’histoire n’a toujours pas réellement commencé et donc qu’aucun réel suspense ne nous a accroché suffisamment.

Pour les romans qui ont réussi à nous accrocher, nous poursuivons notre lecture jusqu’à la moitié du manuscrit au minimum. Et là encore, un mail de refus est envoyé pour les textes pour lesquels la décision est déjà prise à ce stage. Le plus souvent, les causes du refus à ce stade sont un éloignement de la ligne éditoriale trop grand combiné avec de trop nombreuses petites erreurs, ou un gros défaut dans la construction, comme par exemple un ralentissement progressif du rythme de l’intrigue.

Tous les autres romans sont lus dans leur ensemble et la décision finale est tranchée à l’unanimité des membres du comité de lecture. Il arrive parfois, dans un tel cas, que le manuscrit soit refusé parce qu’au bout du compte, les corrections envisagées sont trop importantes et que nous avons déjà suffisamment de projets similaires en préparation.

Dans le cadre des séries, nous lisons toujours le dossier dans son ensemble. Dans le cadre des nouvelles, nous lisons toujours au moins la première nouvelle dans son ensemble et, dans le cas d’un envoi multiple, nous lisons le début de toutes les autres au minimum. Si le dossier ou la première nouvelle nous plait, nous lisons le reste dans son ensemble. Mais dans le cas contraire, un mail de refus et envoyé.

Cette méthode peut paraître drastique et mécanique, mais elle nous permets de traiter plus efficacement et plus rapidement vos soumissions, et surtout de vous répondre plus rapidement. Notre délai de réponse, grâce à cela, est actuellement inférieur à 3 mois.

Et quoi qu’il arrive, quelle que soit notre réponse, nous mettons un point d’honneur à répondre à chaque soumission par un mail détaillé qui explique clairement les raisons de notre choix et qui souligne les points d’amélioration possible de votre manuscrit.

Pour toute autre question concernant notre maison d’édition, merci d’envoyer un mail à l’adresse suivante, en précisant bien dans le titre l’objet de votre demande : comitedelecture@lesplanetesorphelines.fr

11 réflexions au sujet de « Contact »

  1. Bonjour,
    J ignorai votre existance. Je suis très surprise en effet que des ME réclame des manuscrits. Des questions m interpellent : quel genre littéraire ? Sf ? Fiction? Classique ? Romance ? Ou de tout ?

    • Bonjour,
      Comme vous pourrez le constater en parcourant notre site, nous publions essentiellement de la Science-Fiction et plus précisément du Space Opera (entendu comme des histoires impliquant des voyages et des civilisations à l’échelle interplanétaire (au minimum)). Nous acceptons aussi les Planet Opera et la Science Fiction au sens large, quoi que nous soyons un peu plus exigeant de ce côté. Evitez simplement la Space Fantasy, que nous ne publieront que très rarement.
      Merci à vous pour votre intérêt et bonne chance dans vos écrits !

  2. Je ne crois pas que mon style de science-fiction soit ce que vous rechercher, mais en 2015, j’ai écrit un bout d’histoire qui pourrait facilement se continuer, qui pourrait être intéressante pour vous. «80 spectres» Celle-ci commence dans un vaisseau spatial fantôme. Si intéressez communiquer avec moi en privé. merci

    • Bonjour,
      Si vous avez écrit ce texte, n’hésitez pas à nous l’envoyer en suivant les consignes que nous avons énoncées sur cette page. Encore une fois, rien ne vous empêche de tenter votre chance. Mais nous ne pouvons pas juger de la pertinence d’un manuscrit pour notre ligne éditoriale tant que nous ne l’avons pas reçu. De plus, pour ce genre de question, préférez toujours l’envoi de mail aux commentaires sur le site, merci.

  3. Bonjour,
    Je vais vous proposer mon manuscrit… Mais, comme dans beaucoup d’autres ME, vous êtes compliqués de part toutes vos demandes dans un format très précis…
    Je pense qu’en général, cela rebute les jeunes auteurs et ils finissent en AE !

    cordialement
    Jean-Albert MALATY

    • Bonjour,
      Malheureusement, ces demandes « standardisées » sont un mal nécessaire dans le processus de sélection.
      Nous avons besoin de différencier les mails contenant des manuscrits des autres mails que nous recevons, afin de pouvoir mieux traiter les demandes, donc, nous exigeons que le titre du mail suive une certaine forme.
      Les coordonnées de l’auteur sont nécessaires pour pouvoir le contacter en cas de besoin.
      Le nombre de caractères nous permet d’évaluer, approximativement la taille du texte (est-il suffisamment long pour être un roman ? combien de temps prendra-t-il à lire etc ?). Des informations qui nous permettent d’organiser nos lectures.
      Le genre du roman permet d’évaluer ce qu’il contiendra et d’établir des priorités dans les lectures selon ce que nous recherchons (par exemple, le Space Opera sera toujours lu en premier par notre maison).
      Le pitch nous donne une idée de l’histoire et de sa pertinence vis-à-vis de notre ligne éditoriale, mais aussi du professionnalisme de l’auteur. Un bon pith est souvent un gage de qualité pour le roman lui-même. Un pitch trop confus témoigne généralement d’un manque de travail. Cela peut nous permettre, si nous recevons trop de textes, d’effectuer un premier tri en demandant aux auteurs de nous soumettre leur manuscrit une fois que le pitch aura été mis à niveau.
      Le synopsis détaillé nous permet une fois de plus d’évaluer la pertinence de l’histoire vis-à-vis de notre ligne éditoriale, mais surtout d’évaluer rapidement si le roman est bien construit (sans avoir à le lire en entier donc). De la même manière, un synopsis bien écrit, clair et efficace témoignera souvent d’un roman tout aussi travaillé, tandis qu’un résumé confus et maladroit sera souvent accompagné d’un roman tout aussi confus. Plus encore, cela nous permet d’estimer si l’histoire nous plaît ou non et, une fois encore, de faire un premier tri si les soumissions sont trop nombreuses (et donc de répondre plus vite aux auteurs).
      Enfin, les demandes en ce qui concernent le format des manuscrits eux-mêmes suivent une démarche simple : ce sont des formats que nous pouvons mettre sur nos liseuses, afin de pouvoir lire plus librement et donc plus rapidement, les romans qu’on nous envoie.
      Encore une fois, tout ceci est généralement étudié pour que la procédure de sélection soit la plus rapide et la plus efficace possible, en grande partie pour le confort des auteurs eux-mêmes. Car il est encore moins plaisant pour un auteur de voir un délai de réponse s’allonger éternellement. Cela nous permet d’ailleurs de pouvoir fournir, quoi qu’il arrive, des retours personnalisés et motivés, que nous acceptions ou refusions votre texte.
      Certes, la procédure peut être gênante pour les auteurs, qui voudraient simplement envoyer leur texte et être lus. Plus encore, elle peut paraître injuste : un excellent roman pourra être écarté à cause d’un mauvais pitch ou d’un mauvais synopsis (c’est rare, mais ça arrive). Néanmoins, lorsque nous refusons un texte sur ces critères, nous invitons toujours l’auteur à nous le renvoyer une fois que le pitch ou le synopsis aura été corrigé. Et en échange de ce petit inconfort auquel nous vous demandons de consentir, nous prenons ensuite en charge, en cas de sélection, les corrections, la mise en page, la diffusion, la publicité, les risques financiers, les démarches administratives relatives à toute publication etc. Il nous semble que ces formalités d’envoi sont, en comparaison de tout le travail d’édition que nous fournissons ensuite (de manière intéressée, entendons-nous bien), un faible coût à payer. Car en auto-édition, vous n’échapperez pas à tout ce travail, qui n’a rien à voir avec l’écriture elle-même et qui peut être tout à fait harassant, bien plus, en tout cas, que de se plier à ces quelques règles de soumission.
      Alors oui, ces exigences peuvent paraître complexes et alourdissent le travail déjà difficile pour un auteur qui consiste à soumettre un manuscrit. Mais soyez assuré que ces formalités sont réellement utiles, autant à vous qu’à nous.

      Nous espérons avoir répondu à vos questionnements sur la sujet et nous vous remercions pour la confiance que vous nous accordez. Nous attendrons avec impatience votre manuscrit !
      Cordialement,
      Le comité de lecture.

  4. Bonjour,

    Un compte twitter pour vous suivre sur les réseaux sociaux lorsque l’on a pas de Facebook?

    Longue vie à votre ligne éditoriale, le Space Op, c’est un genre pas si évident 🙂

    • Bonjour,
      Pour l’instant, nous n’avons pas créé de compte twitter, car cela reste futile actuellement : notre maison n’est pas encore assez développée pour pouvoir entretenir efficacement un compte de ce type. Nous attendrons donc d’avoir publié notre premier ouvrage pour le créer et nous en ferons l’annonce le moment venu.
      Merci à vous pour vos encouragements !

  5. Bonjour,
    Quelle a été la surprise de vous trouver et surtout surpris de la pauvreté d’envoi de manuscrits envers votre maison d’édition. Peut-être est-ce le fait que vous commencez pas le numérique, puis éventuellement par papier.
    J’ai écrit des romans sf qui pourrait être dans votre ligne éditoriale. Je reconnais que le genre est assez compliqué mais à la fois loufoque.
    Je vais essayer de vous envoyer l’un d’eux. Comme certaines personnes l’ont relevées, vos critères sont assez précis et exigent, mais je sais que c’est pour avoir un maximum de qualité.
    Cordialement

  6. Bonjour,

    Votre demande de manuscrit de space opera est-elle toujours valide? Merci de votre réponse.

    Bonne journée

    • Bonjour,

      Nous sommes toujours, de manière générale, à la recherche de manuscrit de Space Opera, n’hésitez surtout pas à nous soumettre le vôtre !

      Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *