Si vous n’avez rien à lire… lisez « Le Roi des Fauves » d’Aurélie Wellenstein

Vous n’avez rien à lire ?

Ça tombe bien, j’ai peut-être ce qu’il vous faut.

Est-ce que vous connaissez Le Roi des fauves d’Aurélie Wellenstein ?

Moi, je l’ai acheté pour son quatrième de couverture. Trois jeunes gens injustement accusés par leur seigneur sont condamnés à un sort pire que la mort : être transformés petit à petit en monstres, en Berserkirs, des créatures moitié humaines, moitié animales. Lâchés dans un royaume oublié, ils se lancent alors une quête désespérée pour sauver leur humanité…

Avec un sujet pareil, c’était sûr que ça allait m’intéresser. Et vous savez quoi ? Ça n’a pas raté. Les personnages sont très attachants, avec leurs forces, leurs faiblesses et leur manière propre de réagir au mal qui les frappe. Leur cheminement à travers ce royaume désolé est parfaitement maîtrisé et la lente progression vers la folie est aussi subtile et insidieuse que je l’attendais. Le tout est d’ailleurs porté par un style intimiste qui nous plonge en permanence dans l’esprit de plus en plus torturé du héros, Ivar, et dans sa lutte désespérée pour garder les idées aussi claires que possible.

Croyez-moi, c’est un petit bijou de Fantasy, vous ne serez pas déçus ! Mon unique regret concerne la fin. Elle aurait été d’autant plus forte si le choix d’Ivar avait vraiment été le sien. Quand bien même, ça n’est pas suffisant pour gâcher le plaisir que l’on a à lire Le Roi des fauves. Personnellement, je l’ai dévoré sans pouvoir m’arrêter !

Alors si vous n’avez vraiment rien à lire, n’hésitez pas : lisez Le Roi des fauves d’Aurélie Wellenstein, publié par Scrinéo ! C’est un roman à dévorer !

 

Mention spéciale pour l’illustration de cette édition, qui est à la fois magnifique et très représentative du roman !

 

Si vous aussi vous avez aimé Le Roi des fauves d’Aurélie Wellenstein laissez un commentaire pour féliciter l’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *